Noël Chaussures Vitré (1922-2019)
Chaussures Noël Vitré

Le site de Vitré se trouve dans le département d'Ille-et-Vilaine dans la région Bretagne.

 

Crée en 1922, par Henry Noël, (associé à son frère Edouard en 1928), l’entreprise familiale Chaussures Noël se trouve à Vitré (Ille-et-Vilaine) en Bretagne.

 

Les dirigeants font le choix d’innover dans les méthodes de production et d’investir dans le sport

Lorsque Xavier Noël, le fils d’Edouard, arrive dans l’entreprise en 1955, il décide de développer la commercialisation des chaussures dans la France entière. L’entreprise de production de chaussures devient un entreprise commerciale, s’appuyant sur une politique marketing novatrice pour l’époque.

Chaussures Noël passe un contrat de sponsoring avec des sportifs de haut niveau comme le footballeur

Raymond Kopa.

Au cœur des années 1960, Chaussures Noël faisait les beaux jours de Vitré et employait plus de 1.000 collaborateurs dans son usine.

Durant les années de crise de 1970, Xavier Noël décide de délocaliser une partie de sa production en Tunisie (1976).

Les années 1980-90 sont difficiles pour l’entreprise, les géants de la chaussure de sport comme Nike, Adidas et Reebok dominent le marché mondial. La concurrence asiatique bouscule l’entreprise sur ses prix, réduise sa profitabilité et ses productions françaises ne peuvent plus rivaliser face à ces importations massives de chaussures.

L’entreprise décide de se concentrer sur la chaussure pour enfants avec des marques comme Babybotte.​ Les années 2000 sont compliqués pour le secteur de la chaussure et de l’habillement, les consommateurs sont conquis par les produits technologiques (portable, ordinateur …) et on assiste à des faillites retentissantes comme Vivarte (ex. Chaussures André) et d’autres fabricants à Fougères ou Romans.

 

En 2015, Noël  fermer son dernier site de production de Vitré.

L’entreprise se séparent d'une centaine de ses salariés et se place  sous la protection du tribunal de commerce de Rennes pour une période de redressement judiciaire. Un plan de continuation est adopté.

En 2019, L’entreprise ne peut respecter le remboursement de ses dettes et dépose à nouveau le bilan.

Le chiffre d’affaires passe de 105 million d’euros à moins de 20 millions d’euros en 2019.
 

Le tribunal de commerce de Rennes prononce la liquidation judiciaire de l’entreprise pour la fin d’année 2019.

 

La fermeture définitive a lieu le 6 novembre 2019 et après un peu moins de 100 ans d’existence, Chaussures Nöel disparait et ses 84 salariés sont licenciés.

  • Icône social Twitter
  • Icône social LinkedIn
  • Icône social Facebook