Côte-d'Or
Seurre
Longvic
Philips Eclairage Longvic (1965-1989)

Créée en 1965, par la société Fabriques réunies de lampes électriques (FRLE), l’usine de Longvic produit des lampes  à incandescence (près de 500 000 par jour dans les années 1980).

La société devenue Philips a employé près de 600 salariés.

 

Le secteur de l’éclairage grand public est en pleine transformation, du fait de l’évolution des technologies et de l’essor de la concurrence des pays de l’est et chinoise.

En 1992, Philips annonce la fermeture du site dijonnais.

Hoover Longvic (.... - 1993)

Le site industriel Hoover se situe à Longvic, proche banlieue de Dijon, dans le département de Côte-d'Or, dans la région Bourgogne-Franche-Comté.

 

L'usine Hoover, filiale du groupe américain Maytag, spécialisée dans l'électroménager, fabrique des aspirateurs traîneaux.

L'usine de Longvic est un complexe industriel complètement intégré avec son bureau d'études, sa production et sa logistique.

Le groupe Hoover Europe dispose de trois usines Longvic, Cambuslang (Ecosse) et Merthyr (Pays de Galles).

Maytag Corporation a racheté Hoover en 1988 à Chicago Pacific Corporation.

Le 22 janvier 1993, suite aux difficultés financières de sa maison-mère Maytag, Hoover annonce la fermeture du site de Longvic en 1993, la production est délocalisée à Combuslang en Ecosse, proche banlieue de Glasgow.

Un peu plus de 600 emplois sont supprimés sur les 710 que comptent le site de Longvic.

Le groupe italien Candy, propriétaire de la marque depuis 1993, en Europe, ferme l'usine écossaise de Cambuslang en 2005 et délocalise la production en Chine.

cameraileuffus.PNG

Interview Pierre Bérégovoy

ina.fr - France 3 Bourgogne-Franche-Comté (29 janvier 1993)

Sur le plateau de F3 Nièvre, déclaration de Pierre Bérégovoy, Premier ministre, à propos de l'annonce de la délocalisation de l'usine HOOVER de la Bourgogne vers l'Ecosse.

 

"Je crois que la commission de Bruxelles doit réagir très fort et j'ajouterai une remarque : c'est que les salariés écossais, ont leur a mis pratiquement le pistolet sur la tempe, comme ils l'ont dit. J'observe qu'on a demandé aux salariés de consacrer 185 millions de francs pour que l'entreprise vienne de Bourgogne en Ecosse. On a demandé aux salariés de renoncer au droit de grève, d'allonger la durée du travail. C'est un véritable dumping social qui est totalement inadmissible".

https://www.ina.fr/

machineaecrireileuffus.jpg

50 ans de TV - 1993 : fermeture de l'usine Hoover à Longvic.

France 3 Bourgogne-Franche-Comté (15 octobre 2015)

Retour sur la fermeture de l'usine Hoover à Longvic... Il y 22 ans. Le début de ce qu'on a appelé les "délocalisations"...

https://france3-regions.francetvinfo.fr/bourgogne-franche-comte/

Oréga Thomson Auxonne (1962-2000)
Oréga Thomson Auxonne

 

L'usine Oréga-Thomson d'Auxonne, appartenant au groupe Thomson, se trouve dans le département de la Côte-d'Or en région Bourgogne-Franche-Comté.

 

Thomson Passive Component Seurre (.... - 2002)

L'usine Thomson Passive Component à Seurre se situe dans le département des Côte-d'Or dans la région Bourgogne-Franche-Comté.

En 1998, Le groupe américain AVX rachète l'usine TPC (ex-Thomson Passive Components).

cameraileuffus.PNG

Seurre (21) : démolition de l'ancienne usine Thomson Passive Component 

France 3 Bourgogne-Franche-Comté (19 janvier 2018)

La démolition des anciens locaux de TPC a commencé à Seurre en Côte d'Or. Une page de l'histoire de la commune se tourne.

Reportage de Tiphaine Pfeiffer et Christophe Gaillard Avec : Michèle et Aurélie, Marie-France Lallemand, ancienne salariée de TPC Alain Becquet, maire de Seurre Images d'archives : 1996 et 2002

https://france3-regions.francetvinfo.fr/bourgogne-franche-comte/

Manufacture des Tabacs de Dijon - Seita (1968-2004)
Usine Seita Dijon

 

 

Créée en 1968, l'usine Seita (Société d'Exploitation industrielle des tabac et allumettes) dans la zone industrielle nord à Dijon se trouve dans le département de la Côte-d'Or en région Bourgogne-Franche-Comté.

L'ancienne Manufacture des Tabacs (boulevard Voltaire en centre-ville à Dijon) a été créée en 1870 après la défaite contre l'Allemagne et la perte des manufactures de Metz et de Strasbourg en Alsace-Lorraine.

Usine Seita Dijon

 

La Manufacture des Tabacs ferme ses portes en 1968 pour faire place à une usine moderne au nord de Dijon sur un terrain de 16 hectares.

L'usine fabrique six milliards de cigarettes brunes par an et dispose d'un atelier de conditionnement de cigarettes blondes.

340 salariés travaillent dans l'usine de Dijon.

 

Le site industriel de la Seita à Dijon cesse la production de cigarettes en 1993 et ferme ses portes en 2004.

Amora-Maille Dijon (1919 - 2009)
Amora-Maille Dijon

 

 

 

 

 

 

Créé en 1919, le site Amora-Maille à Dijon se trouve dans le département de Côte-d'Or dans la région Bourgogne-Franche-Comté.

cameraileuffus.PNG

Annonce de six licenciements sur le site Amora de Dijon

JT FR3 Bourgogne (30 juin 1981)

Reportage sur les conséquences de la prise de contrôle de l'entreprise Amora par la société BSN Gervais Danone. Les organisations syndicales (CGT, FO et CGC) annoncent 146 suppressions d'emploi sur 7 des 11 unités Amora en France suite à une concentration des unités de production du groupe BSN.

A Dijon, les syndicats annoncent une trentaine de suppressions de postes dont 6 licenciements. Une réunion du Comité d'Entreprise doit prochainement se tenir.

https://www.ina.fr/

cameraileuffus.PNG

Inauguration du Nouveau Centre logistique Amora de Chevigny Saint Sauveur.

JT FR3 Bourgogne (17 mai 1988)

Pour mieux affronter la concurrence, Amora, vient de se doter d'un tout Nouveau Centre de logistique à Chevigny Saint Sauveur. Cet entrepôt mitoyen à l'usine permet de stocker près de 30 000 palettes.

https://www.ina.fr/

cameraileuffus.PNG

Fermeture de l'usine Amora de Longvic

JT FR3 Bourgogne (29 janvier 1991)

Restructuration chez Amora, filiale du groupe BSN depuis une dizaine d'années. C'est le marché des condiments et non de la moutarde qui est en cause.

Cette restructuration contraint le groupe A fermé l'usine Amora de Longvic et à supprimer 44 postes. Interview de Monsieur Thomas DERVILLE (directeur général Amora) qui explique cette restructuration par l'hyper compétitivité du marché des condiments et la nécessité d'améliorer la productivité.

Certains reclassements sont prévus dans une autre unité du groupe notamment à Chevigny Saint Sauveur.

https://www.ina.fr/

cameraileuffus.PNG

Amora fusionne avec Liebig Maille

JT FR3 Bourgogne (23 janvier 1996)

Les sociétés LIEBIG-MAILLE et Amora ne font plus qu'une.

Les restructurations engagées dans le groupe Danone ont pour conséquences le rapprochement administratif de ces sociétés sous le sigle LMA (Liebig Maille Amora)Interview de monsieur Thomas DERVILLE (directeur Général LMA) sur les raisons et les conséquences de ce rapprochement.​

https://www.ina.fr/

cameraileuffus.PNG

Vente de Liebig Maille Amora par Danone

JT FR3 Bourgogne (9 octobre 1997)​​

Le groupe Danone vends sa branche épicerie dont LMA (Liebig Maille Amora) fait partie, branche rentable mais insuffisante au regard du groupe Danone.

MAILLE et Amora représentent plus de 600 salariés en BOURGOGNE. Le Comite Central d'Entreprise s'est réuni cet après midi à l'hôtel du Nord de Dijon. Annonce des repreneurs après le Comite Central d'Entreprise et depuis l'usine Amora de Dijon.​

https://www.ina.fr/

cameraileuffus.PNG

Rachat de Amora Maille par le groupe Unilever

Ina Société (25 novembre 1999)

Le géant agroalimentaire néerlandais UNILEVER a décidé de racheter le groupe AMORA MAILLE. Une acquisition d'un montant de 4,7 milliards de francs. Pour l'instant, la transaction reste soumise à la décision des autorités compétentes en matière de concurrence.

Le siège et la principale usine de AMORA sont à DIJON. Interview d'Edgar DAUGER, Dijon Promotion Manager, qui considère que l'intérêt d'UNILEVER pour AMORA MAILLE est un signe de reconnaissance d'un savoir faire (industriel, en recherche et développement et managérial).

https://www.ina.fr/

cameraileuffus.PNG

L'avenir d'Amora Maille suite au rachat par Unilever

Ina Société (23 février 2000)

En novembre dernier, le géant agroalimentaire hollandais Unilever annonçait son intention de racheter le groupe français Amora MAILLE. Aujourd'hui c'est l'inquiétude qui prend le dessus, Unilever vient en effet d'annoncer une baisse de 10% de ses effectifs dans le monde soit la suppression de 25 000 emplois. Le point au siège social d'Amora MAILLE à Dijon.

https://www.ina.fr/

3M Longvic (1952 - 2018)

L'usine 3M à Longvic se trouve dans le département de la Côte-d-Or en région Bourgogne-Franche-Comté.

 

Créée en 1952, par la société 3M , l’usine de Longvic produit des adhésifs et des produits d’isolation pour la grande distribution de bricolage.

3M Company, auparavant Minnesota Mining and Manufacturing Company, est un conglomérat américain doté d’un portefeuille de marques connues (Scotch, Post-it …).

 

En 2017, le groupe américain 3M annonce la fermeture du site dijonnais pour l’année suivante.

84 emplois seront supprimés ou reclassés.

 

L'activité a été délocalisée en Italie et en Pologne.

  • Icône social Twitter
  • Icône social LinkedIn
  • Icône social Facebook