Tiberghien Tourcoing (....-1980)
Tiberghien Tourcoing 1_edited_edited.jpg

L'usine Tiberghien Frères située à Roubaix se trouve dans le département du Nord en région Hauts-de-France. Le site industriel était spécialisée dans la production de tissus de laine et de sous-vêtements.

La société comptait près de 700 salariés en 1975 sur le site de Tourcoing et près 350 sur le site de Villers-Bretonneux (Somme).​ Après les deux choc pétroliers des années 1970, l'industrie lainière dans le nord rencontre de graves difficultés.

En 1980, l'usine Tiberghien de Tourcoing ferme ses portes.

bobineileufuus.PNG

Usine textile Tiberghien Tourcoing - TF1 Actualités 20H Roger Gicquel - Ina.fr (19 janvier 1979)

bobineileufuus.PNG

Rachat de Tiberghien par le groupe "Chargeurs" - JT soir Nord Pas de Calais - Ina.fr (23 décembre 1983)

Usinor Denain (1839-1988)
Usinor Denain

 

 

Le complexe sidérurgique Usinor à Denain au bord du fleuve de l'Escaut se trouve dans le département du Nord en région Hauts-de-France.

 

Créé en 1839, par Jean-François Dumont, le site de Denain est une usine de fonte portant le nom des "Forges de Denain".

Phildar Roubaix (....-1992)

 

 

L'usine Phildar à Roubaix se trouve dans le département du Nord en région Hauts-de-France. Créée en 1943, par Gérard Mulliez, la société Phildar (auparavant Au Fil d'Art) fabrique du fil à tricoter et commercialise ses articles de laine dans ses magasins Phildar.

En 1992, la direction annonce la fermeture de l'usine, provoquant un drame social auprès des 252 salariés. La marché du fil à tricoter s'effondre depuis les années 1980, les femmes préférant acheter des articles de prêt-à-porter en magasin.

Danone Seclin (1969-1997)

Gervais Danone est un groupe agro-alimentaire français, née du rapprochement en 1967 de l'entreprise de Charles Gervais créateur en 1850 du fameux "petit suisse" et de l'entreprise Danone.​ Le site Gervais Danone à Seclin se trouve dans la département du Nord en région Hauts-de-France.

 

Crée en 1969, l’usine de produits laitiers Gervais Danone de Seclin emploi près de 300 salariés dans les années 1980. Le groupe possède un autre site dans la banlieue lilloise à Bailleul.

En Europe, au début des années 1970, Gervais Danone dispose de 34 usines. L'entreprise, leader sur le marché des produits frais, entreprend un vaste plan de réorganisation et de modernisation de ces usines, avec l'extension de l'usine de Seclin. En 1996, le site de Seclin, d’une superficie de 50 000 m2, prévoit de produire près de 40 000 tonnes de produits finis, dont la fameuse “Danette”, contre 60 000 tonnes l’année précédente.

 

L’usine de Seclin se situe ainsi bien en dessous des niveaux de production des autres sites de produits laitiers du groupe, 100 000 tonnes par an .

 

Gervais Danone entame un plan de restructuration des ces sites industriels et annonce la fermeture de deux usines de produits laitiers à Seclin (Nord) et à Strasbourg affectant 300 emplois.

 La société Danone estime :

 “qu'elle est confrontée à une évolution du marché de l'ultra frais, en raison notamment de la compétition entre les distributeurs et des surcapacités de production, évolution qui la conduit à réaliser des gains de productivité afin de compenser la baisse des prix et réduire l'écart avec les produits concurrents.”

 

La fermeture de l'usine, 169 salariés, a  des conséquences économiques et sociales importantes pour le personnel, pour la commune de Seclin, pour les communes environnantes.

L'usine de Seclin ferme ses portes en 1997. La très grande majorité des 165 salariés présents au moment de la fermeture ont finalement été reclassés dans d'autres sites du groupe Danone.

La Lainière de Roubaix (1911-2000)
Usine La Lainière de Roubaix

 

Créé en 1911, par Jean Prouvost la Lainière de Roubaix se trouve dans le département du Nord en région Hauts-de-France.

La Lainière de Roubaix est une entreprise française de textile spécialisée dans la laine.

 

L'usine ferme ses portes en 17 janvier 2000.

Levi Strauss La Bassée (....-1999)

L’usine Levi Strauss à La Bassée dans  l’agglomération lilloise se trouve dans le département du Nord en région Hauts-de-France. Le site compte 541 salariés et est spécialisée dans la confection de vêtements de jeans, notamment le célèbre Levi's 501.

En 1998, l'entreprise américaine Levi Strauss & Co annonce la fermeture de trois sites en Belgique et de l'usine de La Bassée.​ L'usine de La Bassée ferme définitivement le 12 mars 1999, les «filles de chez Lévi’s » quittent l'entreprise.

Lever Haubourdin (1912-2002)
Usine Lever Haubourdin

L’usine Lever à Haubourdin, au sud-ouest de Lille, se trouve dans le département du Nord en région Hauts-de-France.​ Créée en 1912, par l'industriel britannique Sir William Hesketh Lever (Lord Leverhulme), l'usine fabrique des lessives et des détergents sous les marques Persil, Lux.

En 1970, le site d'une superficie de 10 hectares emploie près de 1 800 salariés, Lever est le premier employeur de la ville d'Haubourdin. En 1930, le groupe anglais Lever brothers fusionne avec l'entreprise néerlandaise Margarine Unie pour devenir l'entreprise anglo-néerlandaise Unilever. En 1995, l'usine produit près de 120 000 tonnes de lessive en poudre et 40 000 tonnes de lessive liquide

 

En 2000, le groupe Unilever annonce un plan de restructuration mondial drastique provoquant la fermeture de 100 usines dans le monde et la suppression de 25 000 emplois.

Lever Haubourdin.jpg
Lever Haubourdin 3.jpg
leverhaubourdin5.jpg
Savonneries Lever
Savonneries Lever
leverhaubourdin7.jpg
leverhaubourdin6.jpg
Peignage de la Tossée Tourcoing (1870-2004)

L'usine Peignage de la Tossée à Tourcoing se trouve dans le département du Nord en région Hauts-de-France. Créée en 1870 à Tourcoing, par Adolphe Binet, l’usine est spécialisée dans le peignage de la laine.

 

En 1896, la société Binet-Fils se développe, s’agrandit et devient le Peignage de la Tossée. Le site de Tourcoing, d’une superficie de près de 5 hectares, dispose de plusieurs bâtiments fabrication, machinerie, conditionnement et station de pompage.

 

En 1949, près de 1 200 salariés travaillent sur le site de Tourcoing produisant près de 7 000 tonnes de laine par an et de la lanoline (graisse  ou cire de laine utilisée par l'industrie pharmaceutique et cosmétique). La Société Dewavrin rachète l’entreprise en 1982.

Moulinex-Brandt Lesquin (1893-2005)

Créée en 1893, l'usine Moulinex-Brandt  à Lesquin se trouve dans le département du Nord en région Hauts-de-France.

 

A l'origine c'est une usine Thomson, devenue l'usine de froid Selnor, propriété de Brandt (groupe italien El.Fi) puis de Moulinex suite à la fusion, le site de Lesquin fabriquait des réfrigérateurs et des congélateurs.

 

La décision de fermeture du site tombe au printemps 2001, 670 salariés travaillent sur le site. El.Fi la maison mère de Moulinex-Brandt fait faillite en septembre 2001.

 

Moulinex et la branche petit électroménager seront reprises en partie par le groupe SEB. Toute la branche gros électroménager, les marques françaises (Brandt, De Dietrich, Thomson, Vedette, Sauter) et les usines en Italie et en France, dont Lesquin sont reprises par le groupe électroménager israélien Elco.

 

Elco ne conservera que 154 salariés sur le site de Lesquin et supprimera près de 500 postes en deux plans de restructuration, le site paiera la plus lourde disparitions de postes sur l'ensemble des sites Brandt.​ Elco structure le site pour la production de 190 000 congélateurs.

 

En 2005, Elco-Brandt est rachetée par le groupe associatif espagnol Fagor. La nouvelle entité française est rebaptisée Fagor-Brandt.

 

La fermeture du site de Lesquin qui compte  146 salariés a lieu en janvier 2005. Le site fera l'objet d'un plan réindustrialisation avec IRM, fabricant de mobilhomes (groupe Bénéteau).

Le 6 novembre 2013, Fagor-Brandt, qui emploie 1 800 salariés, annonce son dépôt de bilan.